Comment installer un panneau solaire ?

Après l’achat de votre panneau solaire, vient maintenant l’étape de l’installation. Cela, a priori, n’a rien de compliqué. Il suffit pour s’en sortir facilement, de connaître les différentes étapes à suivre. Et justement, c’est à cela que s’attellera cet article. Voici comment réussir l’installation de votre panneau solaire.

Savoir s’y prendre et apprêter les outils nécessaires

L’installation d’un panneau solaire n’est certes pas compliquée. Mais cela, autant être réaliste, n’est pas une mince affaire non plus. Pour y arriver, il vous faudra certaines aptitudes, mais aussi des prérequis en installation de panneaux solaires. Sinon, autant faire appel à un professionnel pour éviter tout incident.

pose panneau photovoltaique

Primo, vous devez nécessairement aimer le travail en hauteur. Aussi, devez-vous posséder une maîtrise en étanchéité afin de prévenir les éventuelles fuites d’eau. En d’autres termes, vous devrez être à même de bien fixer les panneaux pour favoriser leur résistance aux rudes conditions climatiques.

Secundo, vous devez savoir lire un schéma, installer un onduleur, connecter des fils électriques, utiliser une scie circulaire et une perceuse-visseuse.

Tertio, il vous faut disposer d’une bonne condition physique pour pouvoir manutentionner des panneax photovoltaïques sur un toit par exemple. Étant donné que les modes de fixation diffèrent en fonction du type de panneau.

Le détuilage et le choix de l’emplacement

Une fois les outils apprêtés, procédez au détuilage pour disposer les panneaux. S’il s’agit de tuiles en ardoises ou mécaniques, vous ferez une dépose partielle.

Commencez par définir l’emplacement précis. Ensuite, déplacez les tuiles d’une surface supérieure à la surface des panneaux. Enfin, faites un trou dans la toiture pour y fixer les panneaux photovoltaïques. Faites attention à ne pas vous blesser en vous protégeant les mains avec des gants de protection.

Le positionnement des abergements

Il s’agira de procéder à une fixation à l’aide de vis sur les liteaux. Vous utiliserez une visseuse et un mètre pour prendre les mesures. Afin de favoriser une bonne assise à l’abergement, vous pouvez ajouter une voltige aussi bien sur la longueur de l’emplacement du panneau que sur le tout premier rang de tuiles. Cela vous donnera de gagner en hauteur.

Il se peut aussi que l’abergement soit en plastique ou une bande de plomb. Un pistolet extrudeur vous aidera à coller la bande de plomb avec la colle silicone.

Le positionnement d’écran sous-toiture

Les écrans sous-toiture constituent une barrière d’étanche à l’eau. Il faut, par mesure préventive contre les risques de moisissures, aménager une lame d’air entre l’écran et le complexe isolant. Soit, choisissez un écran perméable pouvant favoriser le passage de la vapeur et éloigner ainsi les risques de condensation.

La mise en place des rails et des panneaux

Les rails devront être solidement fixés aux chevrons. Vous utiliserez les crochets pour ce faire. Sachez qu’il est nécessaire de prendre en considération l’écart maximal entre deux rails et deux chevrons. Après quoi, vous passerez à la fixation des panneaux à l’aide de boulons ou de crochets.

La connexion des panneaux à un onduleur

Pour garantir la durabilité de votre onduleur, il est conseillé de mettre quelques panneaux en série et le reste en parallèle. Ceux qui possèdent les mêmes caractéristiques seront reliés en série à condition que la bonne négative de l’un soit reliée à la borne positive de l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.