Avantages et inconvénients des énergies renouvelables

Les énergies renouvelables sont le futur de l’humanité si elle veut survivre. En effet, plus le temps passe et plus nos anciennes sources notamment fossiles ou nucléaires se vident. Et cela en plus de détruire davantage l’environnement par l’émission élevée de CO2. Or, le vent, l’eau, la géothermie ou la puissance du soleil ne s’épuiseront pas du jour au lendemain, tant que nous ne détruirons pas l’environnement. Fortes des bénéfices qu’elles procurent, les énergies renouvelables souffrent néanmoins de certains inconvénients. Notre analyse de la question.

Une source infinie et propre :

L’avantage majeur est bien évidemment que sa production est en principe infinie. Le pétrole ou le nucléaire sont en train de se vider petit à petit dans les tréfonds de la planète. Par contre, le solaire, l’hydroélectrique ou encore l’éolienne, voire la géothermie ne vont pas s’épuiser de sitôt. Comme son nom l’indique, elle est renouvelable, c’est-à-dire qu’elle se recycle continuellement. Elle existera tant que la terre sera en mouvement. La nature renferme en elle une énergie inépuisable qui n’attend que notre action pour l’extraire.

En plus d’être quasiment une source infinie, elle constitue en même temps une énergie propre. En effet, le taux de pollution qu’elle engendre est moindre voire parfois inexistant par rapport à ceux produits par les énergies fossiles ou fissiles. Le pétrole et le gaz à eux seuls contribuent à environ 40 % de l’effet de serre de la planète surtout à cause de la production de méthane dans l’atmosphère. Or, les énergies renouvelables en tout ne pèsent que 6 % en ce qui concerne la question. Pour le cas de l’éolienne par exemple, elle a des retombées moindres en matière d’effet sur l’environnement. Cette propriété se retrouve aussi bien en matière de solaire que d’hydroélectrique. Cette abondance signifie donc quasiment une gratuité en contrepartie de l’énergie qu’elles procurent.

Enfin, il convient de noter qu’en France, l’utilisation des énergies renouvelables permet de jouir de certains avantages fiscaux. Ce cas est à noter pour justement promouvoir l’énergie verte. Par exemple, les citoyens bénéficient de l’impôt développement durable s’ils installent du matériel pour les énergies renouvelables et mettent en œuvre une réduction de leur consommation. Si le gouvernement lui-même encourage la transition vers les sources renouvelables, c’est qu’il y a plus à gagner qu’à perdre dans ce domaine, en tout cas sur le long terme.

Une mise en œuvre difficile :

Malgré tout, le fait de recourir aux sources alternatives comporte aussi des inconvénients. Ces derniers ne sont pas tant dans la pollution, mais plus dans la mise en œuvre.

Notons tout d’abord qu’elles nécessitent d’avoir les infrastructures adéquates afin d’être pleinement fonctionnelles. Or, cela n’est pas évident que ce soit en terme logistique ou financier. L’investissement de départ est conséquent même pour les grandes entreprises. Et pour les particuliers, n’en parlons pas, car cela est extrêmement coûteux. A la fois l’installation et les prix des matériaux divers sont relativement élevés car les équipements comme l’éolienne ou les panneaux photovoltaïques dont nous avons besoin sont loin d’être accessibles à tous.

Enfin, dame nature est parfois capricieuse. Si elle donne gratuitement, elle peut également avoir du mal à donner. Les énergies renouvelables ne sont pas stables. Contrairement au pétrole ou au nucléaire qui fonctionne à plein régime peu importe le temps qu’il fait, une éolienne ne sert pas à grand-chose quand il n’y a pas de vent. De même, les panneaux photovoltaïques seront obsolètes en cas de pluie. L’énergie infinie est donc contrebalancée par ces petits caprices de dame nature. Néanmoins, ce n’est pas une fatalité, car des solutions existent pour y remédier. Il faut mettre les matériaux à des endroits stratégiques pour une efficience parfaite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.